Skip to main content

On a tous une bonne raison de faire du vélo… et pourtant il n’est pas toujours facile de sauter le pas. Le matériel, la difficulté physique, le regard des autres … tout cela peut faire peur.

 

Nous sommes donc allés rendre visite aux Clubs ŠKODA (qui organisent cette année des sorties spéciales débutants) afin de préparer ce petit guide à destination de celles et ceux qui souhaitent se lancer dans leur première sortie à vélo.

Voici nos conseils pour vous donner le courage de vous lancer.

 

1. Le vélo

 

Pour votre première sortie à vélo, il vous faut bien entendu… un vélo ! En effet, pour prendre du plaisir, un vélo de route est indispensable. Il vous permettra de rouler en faisant beaucoup moins d’effort (versus un VTT ou un VTC) et de toucher du doigt un des plaisirs de ce sport : la découverte de nouveaux lieux et l’évasion !

 

En revanche, vous n’avez pas besoin du vélo de Peter Sagan (vous ne visez pas le Maillot Vert) ! L’offre est vaste et il faudra bien définir vos besoins avant de partir à l’aventure. Pour vous aider, découvrez nos 10 conseils pour choisir votre premier vélo de route.

 

D’ailleurs, puisque l’on parle d’une première sortie, nous ne vous recommandons pas d’investir : faites-vous prêter un vélo par un(e) ami(e) !

 

2. L’équipement

 

Le vélo, c’est un peu comme le ski : pour en profiter, il faut être bien équipé !

 

Le cuissard

 

Vous allez passer quelques heures sur votre selle et on ne va pas vous mentir : les débuts risquent d’être inconfortables. Il est donc primordial de s’équiper d’un bon cuissard doté d’une bonne “peau de chamois”. Mais rassurez-vous, ce n’est pas si terrible qu’on le dit ! Et plus vous roulerez, plus vous allez vous habituer : bientôt, les petites gênes du début ne seront que de lointains souvenirs.

 

Les chaussures (et les pédales)

 

Là, il y a dilemme. Soit vous optez pour des pédales « plates » et des baskets, soit vous tentez les pédales automatiques (pédales auxquelles la chaussure est « clipsé »).

 

 

Pour une première sortie, des pédales plates et une paire de chaussures de sport peut faire l’affaire. Nous vous conseillons cependant d’opter rapidement pour des « pédales automatiques » avec des chaussures adaptées. Elles demandent un temps d’adaptation mais elles permette d’être beaucoup plus efficaces et donc de prendre plus de plaisir. Faire du vélo sans pédales automatiques, c’est un peu comme faire de l’escalade sans chaussons : une fois que l’on a essayé, impossible de revenir en arrière. 🙂

 

Le kit outils et crevaison

 

Ne jamais partir sans cette petite « trousse de survie » ! Crever à 50km de chez soi sans aucun moyen de réparer, ce n’est pas la joie…

 

Ce kit doit contenir au minimum : une chambre à air, une petite pompe à main, 2 démonte-pneus, 1 kit de rustines et un multi-outils pour vélo.

 

Mais pour votre première sortie, le mieux reste de partir avec quelqu’un plus expérimenté qui aura tout ce qu’il faut pour vous dépanner … et ce n’est pas Gwen qui dira le contraire :

 

Gwen

 

« J’ai eu un souci de selle tout à l’heure. Déjà, je n’ai pas de matos sur moi… et comme vous avez pu le voir, je ne suis pas mécano ! L’avantage d’être en groupe c’est que l’on trouve quelqu’un pour nous aider, et j’ai pu finir la sortie. Je me voyais déjà le vélo dans la voiture et repartir avec vous. 😅 »

Gwen

 

Le casque

 

On a tous en tête les bonnes vidéos vintages du Tour de France, mais heureusement les temps ont changé :  ne roulez pas sans casque !

 

S’adapter à la météo

 

Attention, à vélo, les températures peuvent changer rapidement. On part longtemps, on va parfois loin et on fait des descentes. Regardez la météo avant de partir et prenez de quoi vous adapter (un coupe-vent est souvent nécessaire). Nos débutants du Club ŠKODA d’Angers l’on d’ailleurs appris « à la dure » : on s’est fait rincer par une grosse averse de grêle, aussi courte que soudaine, mais qui a laissé tout le monde frigorifié. 🥶

 

PS : si vous vous rendez-compte qu’il vous manque du matériel indispensable, vous pouvez toujours envoyer cet article au Père Noël… 😉

 

 

3. Choisir son parcours

 

À vélo, la navigation est très importante pour une sortie réussie : contrairement à la randonnée, on est rarement sur des itinéraires bien balisés, il y a beaucoup d’intersections.

 

C’est un peu pénible de sortir la carte ou le téléphone à chaque carrefour : le risque de se tromper est grand et les erreurs d’itinéraire peuvent vraiment gâcher le plaisir. Cela demande donc un peu de préparation !

 

Nos conseils :

 

  • Utilisez une application comme Strava ou Openrunner, elles vous indiqueront les routes adaptées au vélo. Attention à Google Maps ! Il vous enverra souvent dans des chemins de terre ou, au contraire, sur des grands axes routiers.
  • Des parcours déjà prêts, créés par d’autres cyclistes vous seront proposés sur ces applications : c’est le meilleur choix pour partir sereinement et découvrir de belles routes.
  • Commencez avec une sortie facile. N’hésitez pas à ne faire qu’une heure et demie. Une fois que vous aurez engrangé un peu de “foncier”, vous pourrez vous tester sur des parcours vallonnés. Veillez à ne pas rentrer avec les batteries complètement déchargées, vous aurez plus facilement envie d’y retourner.*
  • Prévoyez un plan B pour raccourcir (ou rallonger !) le parcours selon votre envie et condition physique (qui peut beaucoup changer au cours d’une sortie)
  • Prévoyez de l’eau et des ravitaillements (barres énergétiques, fruits…) adaptés à votre parcours et à la météo.

 

Cependant, encore une fois, le plus simple c’est de rouler en groupe et de profiter de l’expérience de personnes plus expérimentées !

 

Et si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez lire notre article qui explique comment planifier ses sorties à vélo.

 

4. Rouler en groupe

 

S’il y a un secret pour commencer et apprécier le cyclisme, c’est peut-être ça : rouler en groupe.

 

Pour commencer, c’est l’assurance de pouvoir compter sur les autres (il y aura toujours quelqu’un pour vous dépanner) et profiter de leur expérience (pour découvrir de supers routes).

 

Mais c’est bien plus que ça, comme nous l’explique Benoît, Ambassadeur du Club ŠKODA Bretagne :

 

 

« Rouler en groupe quand on est débutant c’est une motivation, c’est plus facile, on peut être dans les roues, on s’abrite du vent. C’est aussi le côté convivial, on discute le temps passe beaucoup plus vite ; la fatigue on ne la ressent pas pareil, pour moi c’est une motivation d’aller rouler en groupe. Tout seul s’il ne fait pas beau on n’a pas envie d’aller rouler.”

 

Si on sait que l’on va rouler avec des copains, tout de suite on est beaucoup plus motivé. Pour un débutant, c’est une manière de progresser plus facilement et plus rapidement.

Benoît, ambassadeur ŠKODA bretagne

 

C’est aussi plus rassurant, comme nous l’expliquent Julie et Aurélie, du Club ŠKODA Pays de Loire : « On vient de prendre une petite route où il y avait beaucoup de trafic à cause d’une déviation. On se rend compte à quel point les voitures roulent vite… heureusement que l’on était en groupe, sinon on n’aurait pas été rassurée. »

 

Aurélie et Julie

 

Une fois que l’on progresse et que l’on se prend au jeu, c’est aussi en groupe que l’on passe un cap, comme nous l’explique Louis : « C’est ma première sortie avec ŠKODA Je suis venu pour rencontrer du monde et découvrir comment rouler en groupe : la sensation « d’aspiration », se protéger du vent, les passages de relais, j’aimerais découvrir tout ça. »

 

Louis

 

Pour rejoindre un groupe sympa, on a la solution ! Le Clubs ŠKODA de votre région vous proposer des sorties en groupe tous les mois, gratuitement, près de chez vous.

 

 

Quelques photos de ces sorties à Angers et Rennes (les premières post-confinement !)

 

« Je n’ai pas du tout vu les kilomètres passer, je crois que l’on a fait une sortie de 26 km. J’ai l’impression d’avoir roulé 5 minutes. »

 

A LIRE AUSSI

CONSEILS

Guide du débutant de l’aventure à vélo

Vous aimez passer des heures en selle, l’aventure coule dans vos veines et vous souhaitez…
CONSEILS

Tout savoir sur le bikepacking

Partez à l'aventure à vélo et voyagez léger grâce au bikepacking ! Envie de vous lancer…
La fin de l’Izoard avec au fond, le mythique passage de la Casse Déserte.
CONSEILS

Les 10 cols français mythiques que vous devrez avoir gravi avant la fin de votre carrière cycliste

Ils sont très souvent empruntés par les coureurs du Tour du France, ils nous offrent…
AMBASSADEURS
La recette de l’été : la focaccia de Tristan Peugeot
Utiliser sa voiture pour rejoindre un lieu d'entrainement hivernal
CONSEILS
Entraînement cycliste hivernal – Plan de course fractionné
ZWIFT_APPLICATION_CYCLISME
CLUBS
Les meilleures alternatives à Zwift
AMBASSADEURS
Le GDB s’infiltre dans la Caravane ŠKODA
CLUBS
Tout savoir pour bien aborder sa première cyclo
Les 7 conseils pour faire face à la chaleur cet été
CONSEILS
Les 7 conseils pour faire face à la chaleur cet été