En vélo, la navigation est très importante pour une sortie réussie : contrairement à la randonnée, on est rarement sur des itinéraires bien balisés, avec peu d’intersections, et on ne va pas se mentir, c’est un peu pénible de sortir la carte ou le téléphone à chaque carrefour. Quand on ne roule pas sur ses terres, en vacances, en week-end (ou même en compétition) le risque de se tromper est grand et les erreurs peuvent vraiment gâcher le plaisir.

Pour vous éviter de vous retrouver en pleine pampa, planté à un carrefour sans savoir où aller ou encore en fringale car la sortie était finalement beaucoup plus longue que prévue, on s’est dit qu’une petite liste de conseils et petites astuces pourrait vous aider à planifier vos sorties en terrain inconnu !

On vous prévient, cet article va vous donner envie de mettre les sacoches et de partir à l’aventure.

 

Etape du Tour cormet de roselend
© A.S.O. / A.Vialatte

 

Le matériel

Il est donc recommandé d’avoir un matériel de navigation adapté : une montre GPS connectée ou un compteur, même si c’est une version très basique avec seulement un affichage du fil d’ariane du parcours (ça change vraiment la vie!).

Si toutefois vous préférez la méthode Old School, vous pouvez bien sûr noter les noms des villes et villages traversés sur un bout de papier, scotché sur le guidon ou sur le cadre, ou alors dans votre poche. C’est bien pratique et ça ne tombera jamais en panne de batterie ! Et si malgré tout vous êtes perdu, en général vous pourrez toujours demander votre chemin à un gars du coin.

 

Pour réaliser vos propres itinéraires

 

  • STRAVA : Vous pouvez utiliser la fonction “itinéraires” de Strava (à condition d’être abonné depuis peu. L’abonnement coûte un peu moins de 10€ par mois) pour tracer les sorties Route: le grand avantage est qu’elle intègre toutes les sorties de la communauté, de sorte qu’elle vous fera automatiquement aller d’un point A à un point B en passant par les routes les plus utilisées par les cyclistes (un peu comme si vous pouviez bénéficier de l’expertise de tous les cyclistes locaux pour vous conseiller les meilleures routes). Il est même possible d’utiliser le mode “carte mondiale des activités” ce qui est très pratique pour visualiser les chemins. Le seul souci est que ça ne différencie pas Route/Gravel/VTT, il faut donc toujours jeter un œil en amont sur la vue Satellite pour vérifier que le parcours n’emprunte pas de petits chemins et ainsi éviter les mauvaises surprises (même si on nous dit dans l’oreillette que Strava devrait améliorer ça bientôt).

 

Itinéraire Strava

 

 

  • OPENRUNNER : Le site OpenRunner permet lui de « tracer sa route » d’après divers types de cartes topographiques (GoogleMap, Satellite, IGN…) et d’obtenir le kilométrage et le dénivelé du parcours désiré avec le profil altimétrique : très pratique pour préparer sa sortie donc ! Du reste, il est l’un des plus complets sur le marché, et possède une application mobile.

 

Page accueil OpenRunner

Vous pourrez retrouver de nombreuses vidéos Tutoriels  pour apprendre à tracer son parcours mais aussi découvrir toutes les fonctionnalités de la plateforme (et il y en a…beaucoup.)

 

Pour trouver des itinéraires tout fait à importer

 

  • N’hésitez pas à allez faire un tour sur des plateformes collaboratives comme Open Runner, c’est une mine d’or pour des sorties vélo mais aussi pour tous les sports outdoors ! Pour les VTTétistes, on vous conseille UTAGAWA, qui propose en plus des milliers de traces. Vous pouvez aussi adapter et apporter des modifications à des parcours qui vous plaisent via ces plateformes !
  • Repérer un bon segment Strava dans la zone, cliquer sur les meilleurs cyclistes du segment (les meilleurs sont souvent les plus connaisseurs des routes) voir leurs sorties et les routes qu’ils ont pris. Vous n’avez plus qu’à retracer ce parcours !

 

Importer son parcours

Une fois le parcours choisi ou tracé, il vous suffira de télécharger la trace GPX et de l’importer dans votre montre GPS ou dans votre compteur vélo.

Pour importer votre parcours, Strava (et autres logiciels de traçage) génèrent des fichiers « GPX » sans donnée de temps (uniquement géographiques), ce qui les rend parfois incompatibles pour les importer sur votre outil (montre ou compteur). Deux solutions s’offrent alors à vous :

 

  • soit passer par l’application smartphone de votre montre ou compteur (en s’envoyant le fichier par email par exemple)
  • soit utiliser une solution qui ajoute ces données « manquantes » comme celle-ci

 

TEAM SKODA route à l'entrainement

 

Autres ressources à disposition

 

  • Les offices de tourisme proposent souvent des itinéraires sur leur site internet et/ou des cartes cyclistes / VTT en vente ou à dispo dans les accueils du public.
  • La FFC et la FF Cyclotourisme proposent également des parcours balisés, labellisés.
  • Les grands itinéraires vélo : Via rhona, Véloscéniel’Europe à Vélo sur route ou la Grande Traversée du Massif Central à VTT par exemple.
  • Pour le hors-piste / VTT des outils cartographiques plus évolués comme Google Earth peuvent être très utiles, mais on ne peut que vous recommander d’être prudents !
  • La communauté Skoda We Love Cycling ! N’hésitez pas à poser des questions à vos leaders, à échanger sur les groupes Facebook ou directement avec les cyclistes locaux lors de vos prochaines sorties de groupe.

 

Conseils pour tracer ou choisir son itinéraire

 

  • Méfiez vous du dénivelé et du kilométrage ! Emporté par son élan, on peut facilement surévaluer notre forme du moment (surtout après le confinement !) et se créer de supers sorties, mais qui peuvent s’avérer beaucoup plus longues ou difficiles que prévues.
  • Pensez aussi à envisager des plans B pour raccourcir (ou rallonger !) le parcours selon votre envie et condition physique (qui peut beaucoup changer au cours d’une sortie)
  • Repérez en avance les points d’eau (cimetière, église, fontaine…), d’éventuelles magasins de cycles et bien sûr les commerces/bars (boulangeries !) en cas de fringale sur le parcours.
  • Ne vous découragez pas ! La création de parcours prend un peu de temps au début mais une fois familiarisé avec les outils, vous ne pourrez plus vous en passer.
  • Pensez à bien checker la météo avant de partir, surtout dans les zones montagneuses où le temps peut vite tourner !

 

TEAM SKODA Route en reconnaissance de l'Etape du tour

Voilà, vous avez toutes les cartes en main pour vous régaler à vélo et optimiser au mieux vos sorties en terrain inconnu.

N’hésitez pas non plus à rejoindre le club Skoda We Love Cycling le plus proche de chez vous pour partager des sorties chaque mois et découvrir de nouveaux itinéraires. Convivialité et passion seront toujours au rendez-vous ! 😉