Skip to main content

Vous êtes un amateur de vélo, un aspirant cycliste, ou peut-être juste quelqu’un qui a perdu un pari avec un ami ? Quoi qu’il en soit, si vous êtes prêt à enfourcher votre vélo et à vous lancer dans le monde merveilleux du cyclisme, vous êtes au bon endroit.
Alors attachez votre casque, ajustez votre cuissard et préparez-vous à découvrir les secrets pour progresser en douceur !

1. Commencez par des sorties de faible intensité

Au début, concentrez-vous sur de courtes sorties, 1h environ, à un rythme modéré pour vous familiariser avec le vélo et développer une base d’endurance. Augmentez progressivement la durée et l’intensité de vos sorties au fur et à mesure que vous gagnez en confiance ! Pensez bien à vous hydrater régulièrement pendant la sortie, en emportant une gourde.
N’hésitez pas à ajuster la durée et l’intensité en fonction de votre niveau de condition physique et de vos objectifs personnels !

2. Soyez régulier

La clé de la progression en cyclisme est la régularité. Essayez de vous entraîner régulièrement en respectant un calendrier fixe. Même de petites séances régulières peuvent avoir un impact positif sur votre condition physique.

3. Augmentez progressivement la difficulté de vos sorties

Commencez par des sorties d’une heure ou moins jusqu’à ce que vous soyez à l’aise sur cette durée, aussi bien au niveau de votre adresse sur le vélo que sur le plan physique. Une fois que cette étape est validée, rallongez petit à petit vos sorties, en augmentant de par paliers de 30 minutes tant que vous vous sentez bien.

Il est plus fiable de compter en temps plutôt qu’en distance. 30 km sur du plat sont bien différents de 30 km en montagne. 1h d’effort reste 1h d’effort, peu importe le dénivelé.

4. Variez vos séances d'entraînement

Intégrez différents types de séances dans votre programme d’entraînement, notamment des sorties longues et faciles pour développer votre endurance, des intervalles pour améliorer votre puissance et votre vitesse, et des séances de côtes pour renforcer vos jambes.

Voici un exemple de plan d’entraînement sur une semaine pour un cycliste débutant. Ce plan comprend une progression progressive de l’intensité et de la durée des séances, tout en laissant suffisamment de temps pour la récupération :

Plan d'entraînement

Jour 1 Repos ou activité de faible intensité (marche, yoga, etc.)
Jour 2Sortie d’endurance de base (1 heure), sur un terrain relativement plat, à une intensité modérée.
Jour 3Repos
Jour 4Séance de côtes, 45 à 60 minutes

Après un échauffement complet avec 10’ à basse intensité puis 10’ de montée en puissance progressive dans une côte de faible à moyenne inclinaison, vous êtes prêts à enchaîner les répétitions de côtes (30 à 40 minutes) !

  • Réalisez des répétitions de montées courtes à une intensité plus élevée.
  • Choisissez une côte d’une durée d’environ 2 à 3 minutes. Grimpez la côte à une intensité plus élevée, proche de votre seuil anaérobie (vous devez être bien essoufflé.e !). Récupérez en descendant tranquillement jusqu’au point de départ. 
  • Commencez avec 3 à 5 répétitions et augmentez progressivement le nombre au fil des séances.

Retour au calme (5 à 10 minutes) : pédalez à une intensité légère pendant 5 à 10 minutes pour permettre à votre corps de récupérer.

Jour 5Repos
Jour 6Sortie de longue endurance (1,5 à 2 heures)

Augmentez la durée de votre sortie d’endurance à un rythme modéré, sur un terrain varié pour inclure quelques montées légères.

Jour 7Repos
5. Respectez des périodes de récupération

Laissez à votre corps le temps de récupérer entre les séances d’entraînement ! Cela vous permettra de progresser tout en réduisant les risques de blessures et de surentraînement. Accordez-vous des jours de repos réguliers et des semaines d’entraînement plus légères pour permettre à votre corps de récupérer !

6. Travaillez sur votre souplesse et votre force

Le cyclisme sollicite principalement les muscles des jambes, mais il est important de renforcer également les muscles du haut du corps et du tronc pour maintenir une position stable sur le vélo. N’hésitez pas à ajouter des exercices de renforcement musculaire et d’étirements à votre programme d’entraînement !

Voici quelques exemples d’étirements et de renforcement musculaire pour les cyclistes.

Etirements :

  • Ischio-jambiers : Debout, placez un pied sur une surface surélevée (comme un banc) et penchez-vous légèrement vers l’avant en gardant la jambe tendue. Vous devriez ressentir l’étirement à l’arrière de la cuisse.
  • Quadriceps : Tenez-vous debout, attrapez votre cheville et tirez votre talon vers vos fesses. Gardez les genoux ensemble et maintenez l’étirement pendant quelques secondes de chaque côté.
  • Fléchisseurs de la hanche : À genoux, placez un pied en avant en gardant le genou plié à 90 degrés. Poussez légèrement les hanches vers l’avant pour sentir l’étirement à l’avant de la hanche de la jambe arrière.
  • Mollets : Placez vos mains contre un mur. Étendez une jambe en arrière avec le talon au sol et fléchissez légèrement l’autre jambe vers l’avant. Vous devriez ressentir l’étirement dans le mollet de la jambe arrière.

Renforcement musculaire :

  • Quadriceps : Les squats sont un excellent exercice pour renforcer les quadriceps. Tenez-vous debout, les pieds écartés à la largeur des épaules, pliez les genoux et descendez en gardant le dos droit. Remontez en poussant avec les talons.
  • Ischio-jambiers : Soulevé de hanches avec une jambe (Single-Leg Hip Raise) :

Allongez-vous sur le dos avec les genoux pliés et les pieds à plat sur le sol, à la largeur des hanches.
Levez une jambe du sol, en gardant le genou plié à environ 90 degrés.
Contractez les fessiers et les ischio-jambiers pour soulever les hanches du sol, en créant une ligne droite des épaules aux genoux.
Maintenez la position pendant une seconde en contractant les muscles des fessiers et des ischio-jambiers.
Abaissez lentement les hanches jusqu’à ce que le bassin soit presque en contact avec le sol, puis répétez le mouvement pour le nombre souhaité de répétitions.
Effectuez le même nombre de répétitions avec l’autre jambe.

  • Fessiers : Les fentes sont un bon exercice pour cibler les fessiers. Tenez-vous debout, faites un grand pas en avant avec une jambe et fléchissez les deux genoux pour descendre vers le sol. Remontez en poussant avec le talon de la jambe avant.
  • Mollets : Les élévations de mollets sont efficaces pour renforcer les mollets. Placez-vous sur un bord surélevé (comme une marche), avec les talons dans le vide. Soulevez les talons en vous tenant à une rambarde ou à un mur, puis redescendez lentement.
7. Travaillez votre technique de pédalage

Il est essentiel d’apprendre à pédaler efficacement pour vous économiser et prévenir les blessures. Concentrez-vous sur un coup de pédale fluide et régulier, en tirant vers le bas et en faisant un mouvement circulaire.

Voici quelques conseils pour travailler votre technique de pédalage :

  • Concentrez-vous sur une cadence régulière : La cadence correspond au nombre de tours de pédale par minute. Essayez de maintenir une cadence constante et régulière tout au long de votre sortie. Une cadence recommandée se situe généralement entre 80 et 100 tours de pédale par minute, mais cela peut varier en fonction des préférences individuelles et du terrain.
  • Apprenez à « tirer vers le bas » : Au lieu de simplement pousser sur les pédales, essayez de vous concentrer sur l’action de tirer vos pieds vers le bas dans la phase du coup de pédale. Cela permet d’engager les muscles des hanches et des fessiers, en plus des quadriceps, ce qui vous permettra de développer plus de puissance.
  • Faites un mouvement circulaire : Essayez d’adopter un mouvement fluide et circulaire avec vos jambes pendant le pédalage. Évitez de faire des mouvements saccadés ou de « marcher sur les pédales ». 
8. N'oubliez pas l'équipement et la sécurité

Assurez-vous de disposer d’un vélo adapté à votre taille et à votre discipline préférée (route, VTT, etc.). Pensez aussi à vérifier les choses importantes avant une sortie à vélo. Et bien sûr, portez toujours un casque et des vêtements appropriés, et respectez le code de la route pour garantir votre sécurité !

9. Rejoignez un club Škoda !

Dans chaque région de France, les Clubs ŠKODA organisent régulièrement des sorties à vélo pour explorer les plus belles routes et partager des moments de convivialité. Il existe plusieurs niveaux de sorties, aussi bien pour les débutants que pour les confirmés ou les experts. C’est l’endroit idéal pour progresser et partager de belles sorties entre passionnés !

Bon entraînement et au plaisir de vous croiser sur les routes !

A LIRE AUSSI

AMBASSADEURS

Tout savoir sur l’Étape du Tour de France 2024

C’est la dernière ligne droite, le sprint final avant le top départ de l’Étape du…
CONSEILS

Comment équiper votre voiture pour partir à l’aventure en toute simplicité ?

Quelle que soit la destination ou la durée de votre road trip, un tel voyage…
CONSEILS

8 astuces de génie qui pourraient sauver votre sortie vélo

Comment continuer de rouler ou au moins rentrer jusqu’à la maison à vélo lorsqu’il nous…
CONSEILS
Les 10 bonnes raisons d’aller au travail à vélo
CONSEILS
Les must-have du bikepacking en 2024
CONSEILS
Top-5 des erreurs à éviter après votre sortie
CONSEILS
Les 10 règles d’or pour une bonne cohabitation vélo / voiture
CONSEILS
Top 5 des choses à vérifier avant d’acheter un vélo d’occasion
CONSEILS
Le b.a.-ba de la mécanique vélo