La saison cycliste n’est jamais vraiment terminée… Alors que les coureurs sur route ne reprendront la compétition qu’au début de l’année 2020, c’est le cyclo-cross qui a repris ses droits depuis le début de l’automne. Les Championnats d’Europe, disputés à Silvelle en Italie, étaient le premier rendez-vous important pour les jeunes coureurs des équipes de France.

 

 

Olivia Onesti impressionne !

 

 

Du haut de ses 16 ans, Olivia Onesti a trusté cette saison les podiums nationaux. La Limousine a remporté deux titres de Championne de France, sur route et en VTT, et a décroché la médaille d’argent aux Championnats de France de cyclo-cross.

 

 

Pour sa première compétition internationale, la Française n’est pas venue pour apprendre mais pour performer. Malgré un départ difficile, elle parvient à remonter une à une ses adversaires pour se glisser dans le trio de tête en compagnie des deux Néerlandaises. Piégée de longues secondes dans un talus boueux, elle perd le contact avec ses concurrentes, mais son abnégation et sa puissance sur les parties roulantes lui permettent de revenir pour disputer la médaille d’argent. Ce premier podium est de bon augure pour le reste de la saison et lui permet d’envisager le titre mondial en février.

 

Le bonheur de Marion Norbert-Riberolle

 

 

 

Seule représentante française chez les Espoirs, Marion Norbert-Riberolle arrive en Italie dans l’inconnu, n’étant pas dans une condition physique optimale. Stressée avant la course, elle sait qu’elle peut s’appuyer sur son expérience des grands rendez-vous. Après un bon départ, elle reste au contact des meilleures sans affoler. Dans les derniers tours, la Française accélère progressivement pour lâcher son adversaire et s’assurer la troisième place. Ravie de cette médaille de bronze, Marion Norbert-Riberolle se tourne désormais vers son objectif de la saison : les Championnats du Monde en Suisse.

 

Mickaël Crispin au sommet de l’Europe !

 

 

 

Sous le soleil vénétien, l’équipe de France Espoirs Hommes, composée de coureurs aguerris, peut nourrir de solides ambitions. S’élançant de la première ligne, Antoine Benoist est le premier à se mettre en évidence en prenant dès le premier virage la tête de la course. À plusieurs reprises, le Breton parvient à prendre une dizaine de secondes d’avance mais est rattrapé par ses poursuivants, dont Mickäel Crispin. Patient, ce dernier place son accélération dans le dernier tour. Personne ne peut le suivre et il franchit la ligne d’arrivée en tête avec quelques secondes d’avance. Après les difficultés de la saison dernière, ce titre européen, seulement le deuxième pour la France depuis 16 ans, vient confirmer son très bon début de saison.

 

 

 

Avec cette médaille d’or et la médaille de bronze d’Antoine Benoist, l’équipe de France repart de ces Championnats d’Europe avec un excellent bilan et le plein de confiance en vue des prochaines échéances.