Skip to main content

Grand Départ, prétendants au ŠKODA maillot vert, étapes clés, favoris à la victoire finale… voici tout ce qu’il faut savoir pour cette édition 2021 du Tour de France !

Cette année, les coureurs du Tour de France rejoindront Paris après avoir parcouru 3414 km, et chacun des 184 présents au sein du peloton aura l’occasion de tirer son épingle du jeu.

On compte pour cette édition 2021 :

 

  • 2 étapes pour puncheurs (1, 2)
  • 8 étapes de sprint (3, 4, 6, 10, 12, 13, 19, 21)
  • 2 contre-la-montre (5, 20)
  • 4 étapes pour baroudeurs/échappées (7, 8, 14, 16)
  • 5 étapes pour grimpeurs (9, 11, 15, 17, 18)

 

Grand Départ en Bretagne

A défaut de se retrouver à Copenhague, c’est la Bretagne qui accueille le Grand Départ de ce Tour de France 2021. Une étape par département, au plus grand plaisir de nos amis bretons. Cette terre du vélo saura réserver un accueil chaleureux aux coureurs du peloton et le spectacle devrait être au rendez-vous. Si les étapes 3 et 4 devraient se conclure par des sprints massifs, les étapes 1 et 2 seront en revanche beaucoup plus incertaines.

Sur des routes étroites, tortueuses et exposées au vent, des favoris pourraient se retrouver piéger et perdre du temps. Le relief de ces 2 premières étapes sera également assez casse-pattes avec 2 arrivées en côte qui devraient sourire aux puncheurs.

Les premières étapes du Tour de France sont toujours très nerveuses, d’autant plus lorsque le parcours est aussi périlleux que celui-ci.

 

Grand Départ – Crédit Photo ASO

 

Les prétendants au Maillot Vert ŠKODA

Le règne de Peter Sagan semble être terminé. Le champion slovaque s’est fait battre à la loyale par Sam Bennett l’an passé et il a participé au Tour d’Italie le mois dernier, où il a dû accumuler beaucoup de fatigue après avoir remporté le classement par points de cette course.

 

Qui l’emportera donc cette année ?

**** Arnaud Démare : Le sprinteur français fait partie des meilleurs sprinteurs mondiaux et il le démontre régulièrement. Il avait remporté le classement par points ainsi que 4 étapes sur le Tour d’Italie 2020, de quoi rêver de faire la même chose sur son tour national.

**** Sonny Colbrelli : Il a remporté d’une main de maître le maillot vert ŠKODA du Critérium du Dauphiné et semble en pleine forme. Un sprinteur qui grimpe plutôt bien et donc un concurrent sérieux


*** Tim Merlier : Le coureur belge d’Alpecin-Fenix est en grande forme depuis le début de la saison et a sans doute de beaux objectifs sur ce Tour de France. Pourquoi pas un Maillot Vert ?


*** Peter Sagan : Bien que fatigué et quelque peu vieillissant, impossible d’écarter le triple champion du monde. Il sait toujours nous surprendre et est capable de tout.


** Caleb Ewan : Il avait terminé 2e du classement en 2019 et est à nouveau en pleine forme. Son point faible : il ne grimpe pas très bien.

 

Sam Bennett, maillot vert du dernier Tour de France, ne prendra pas le départ de l’édition 2021 de la Grande Boucle,  en raison d’une blessure au genou. L’Irlandais est remplacé dans la sélection par le Britannique Mark Cavendish. 

Le duel : INEOS Grenadiers vs Jumbo Visma

 

INEOS Grenadiers vs Jumbo Visma – Tour de France 2020 – Etape 17- Crédit Photo ASO


L’an passé, la situation particulière liée à la pandémie avait décalé tout le calendrier cycliste professionnel et certains coureurs n’avaient pas pu suivre la préparation qu’ils auraient souhaité, ce qui a accentué les différences de niveau. L’équipe Jumbo-Visma avait fait très forte impression en contrôlant la course tant que son leader avait le Maillot Jaune sur les épaules, tandis que l’équipe INEOS Grenadiers semblaient affaiblie et moins bien préparée que les années passées.


Bien que la pandémie soit toujours d’actualité, le calendrier a toutefois pu conserver une grande partie de son programme en 2021. Les coureurs arrivent très affûtés sur le Tour et ne demandent plus qu’à en découdre. L’équipe INEOS Grenadiers revient cette année avec une équipe façon « rouleau compresseur » des plus belles années de l’ère Froome.  Le choc avec les hommes jaunes et noirs de Jumbo-Visma devrait être intéressant à suivre, tant ces 2 formations semblent au-dessus du lot.


Primoz Roglic sera le leader de l’équipe néerlandaise, tandis que l’équipe britannique aura de nombreuses options avec Geraint Thomas, Richie Porte ou Richard Carapaz.

 

La double ascension du Mont Ventoux


La dernière fois que le Mont Ventoux figurait au programme du Tour de France, c’était en 2016, et on se souvient tous de ce jour-là. Chris Froome en plein footing sur les pentes du géant de Provence, ce n’est pas une image qu’on oublie facilement !


L’étape avait également été privée de son arrivée au sommet pour cause de vents violents et c’est peut-être pour compenser cet incident que les organisateurs du Tour de France ont décidé d’y passer 2 fois cette année… dans la même étape !

 

Ventoux – Crédit Photo ASO


La première ascension se fera par Sault, une montée de 22 km presque inédite qui servira d’échauffement avec des pentes relativement faciles jusqu’au Chalet Reynard avant de prendre la route habituelle jusqu’au sommet. La seconde, en revanche, se fera par Bédoin et ses pourcentages beaucoup plus sévères ! Si la chaleur est de la partie, c’est une étape qui pourrait faire des dégâts.

 

Les étapes clés


Sur les 21 étapes de ce Tour de France 2021, nous en avons noté 5 qui nous semblent les plus importantes de cette édition :

 

  • Etape 1 : Brest – Landerneau : Ce choix pourrait vous surprendre, mais nous avons choisi cette étape pour plusieurs raisons : C’est la première, ce qui la rend extrêmement désirable et donc très nerveuse. Son parcours ne comporte par un mètre de plat et s’achève dans une côte. Des petites routes et des virages toute la journée pourraient créer des incidents et pièger certains favoris.
  • Etape 11 : Sorgues – Malaucène : Celle-ci est plus attendue, avec notamment la double ascension du Mont Ventoux dont nous avons parlé préalablement. La 2e ascension pourrait faire souffrir de nombreux coureurs sous la chaleur de la Provence et il ne sera pas facile de rattraper son retard dans les 20 km de descente jusqu’à l’arrivée.
  • Etape 17 : Muret – Saint-Lary-Soulan Col du Portet : Cette étape comporte 3 difficiles ascensions dans les 60 derniers kilomètres. Elle s’achève au Col du Portet après 16 km de montée à près de 9% ! Ça sera la première arrivée en altitude qui devrait créer des écarts parmi les favoris. (L’étape de Tignes présente des pentes probablement trop faciles pour espérer voir les favoris s’attaquer)
  • Etape 18 : Pau – Luz-Ardiden : Après la difficile journée de la veille, les coureurs devront à nouveau s’attaquer à 2 monstres du Tour de France : le Col du Tourmalet et la montée de Luz-Ardiden. Une nouvelle arrivée en altitude pour cette dernière étape de montagne avant d’arriver à Paris.
  • Etape 20 : Libourne – Saint-Emilion : Les contres-la-montre placés la veille de l’arrivée sur les Champs-Elysées ont toujours un impact important sur le classement général final. Sur les 5 derniers contres-la-montre faisant office de 20e étape, 4 ont fait évoluer le podium final du Tour de France. Demandez-donc à Primoz Roglic ce qu’il en pense.

 

Les « débutants » à surveiller


Ces coureurs vont participer à leur premier Tour de France, et pourtant ils figurent déjà parmi des favoris pour des victoires d’étapes ou le classement général.

 

  • Mathieu Van der Poel : Comment ne pas mentionner le prodige néerlandais ? Après avoir fait forte impression sur les classiques printanières, il s’est imposé en VTT et sur le Tour de Suisse pour son retour à la compétition. Le petit-fils de Raymond Poulidor est un des cyclistes les plus talentueux de sa génération et le prouve à chaque fois qu’il épingle un dossard.
  • Tim Merlier : Coéquipier de Van der Poel et également cyclo-crossman, il s’est révélé au plus haut niveau cette saison en remportant notamment une étape du Tour d’Italie et de nombreuses classiques en Belgique. Un bon sprinteur qu’il faudra surveiller !
  • Alex Aranburu : Ce coureur espagnol ne gagne pas souvent, mais il est toujours à l’attaque et bien placé. Il reste sur 2 podiums lors du Critérium du Dauphiné, de quoi lui ouvrir l’appétit pour le Tour de France !
  • Tao Geoghegan Hart : Vainqueur du Tour d’Italie l’an passé, il est grimpé dans la hiérarchie de son équipe INEOS suite à ce fait d’arme. Aux côtés de Richie Porte, Geraint Thomas ou Richard Carapaz, il sera une carte importante de la stratégie de l’équipe britannique.

 

 

Les Contres-la-montre de ce Tour de France 2021


Le parcours de cette année comporte 2 contres-la-montres, ce qui n’était plus arrivé depuis 2017. Bien que la distance cumulée soit de 58 km, ces 2 étapes auront peut-être moins d’impact sur la course que l’unique chrono de la Planche des Belles Filles l’an passé.

 

Tour de France 2020 – Etape 20 – Lure – la planche des belles filles Crédit Photo ASO


Cela reste cependant une discipline importante du Tour de France et une épreuve qui n’est pas à négliger pour les coureurs qui souhaitent remporter le classement général.


Le contre-la-montre de Laval comporte 3 côtes d’environ 1 km, ce qui devrait permettre aux moins bons rouleurs de limiter légèrement la casse.


Le dernier chrono est cependant plus à la faveur des meilleurs rouleurs du peloton qui devraient s’en donner à cœur joie au milieu des vignes bordelaises.

 

Les autres favoris à la victoire finale


Il serait réducteur de résumer ce Tour de France 2021 à un affrontement entre les équipes INEOS Grenadiers et Jumbo-Visma. D’autres coureurs devraient être en mesure de se mêler à la lutte pour se placer au général et pourquoi pas monter sur la plus haute marche.


Tadej Pogacar est évidemment le premier coureur qui vient à l’esprit. Le vainqueur sortant du Tour de France a de nouveau démontré sa forme cette saison et semble plus que jamais prêt à défendre son titre. Accompagné de Brandon McNulty, Davide Formolo ou encore Marc Hirschi, il pourra bénéficier d’un peu plus de soutien que l’an passé de la part de ses coéquipiers.


L’équipe Movistar devrait être capable de peser sur la course à nouveau, avec des stratégies qui nous échappent parfois mais toujours avec des coureurs solides dans ses rangs. L’inusable Alejandro Valverde épaulera Miguel Angel Lopez pour titiller les meilleurs comme il avait su le faire l’an passé sur l’étape de Méribel.


Certaines individualités comme Michael Woods, Rigoberto Uran, Guillaume Martin, David Gaudu et Wilco Kelderman pourraient avoir un impact sur la course également, mais avec des équipes moins solides que leurs adversaires, leur tâche sera plus difficile pour parvenir à s’extirper de tous les dangers et économiser le maximum d’énergie.


Ben O’Connor, Esteban Chaves et Nairo Quintana seront aussi des coureurs à surveiller.


Nous n’avons finalement patienté que 9 mois entre la dernière édition et ce Tour de France 2021, mais nous avons hâte que ça commence ! Un Tour de France en juillet, qu’est-ce que ça fait du bien !

 

A LIRE AUSSI

AMBASSADEURS

Comment bien choisir son premier VTT ?

  Budget, type de pratique, géométrie du vélo, achat d'occasion, entretien... Notre rider de l'extrême…
Peter Sagan et son Directeur Sportif
CYCLISME PRO

Peter Sagan le programme d’entraînement d’un champion

Peter Sagan est sans nul doute l’un des meilleurs coureurs cyclistes sur route de l’histoire…
CONSEILS

Comment transporter son vélo en voiture ?

Vélo, voiture… ce sont deux modes de transports différents. Et pourtant, loin d’être opposés, nous…
Veste thermique SKODA
CONSEILS
Le guide ultime des cadeaux de Noël pour les cyclistes
Tout ce qu’il faut savoir sur la présentation du Tour de France 2020
CYCLISME PRO
Tout ce qu’il faut savoir sur la présentation du Tour de France 2020
CONSEILS
Mettez-vous au home-trainer cet automne !
AMBASSADEURS
Les choses importantes à vérifier avant une sortie de vélo
CONSEILS
Comment protéger son vélo du vol ?
CONSEILS
Les meilleures destinations où faire du vélo au soleil en hiver