Le Tour de l’Avenir des Français.

Le maillot jaune du Tour de l'Avenir

La Coupe des Nations Espoirs s’est achevée le week-end dernier avec le Tour de l’Avenir. Une épreuve prestigieuse qui a vu éclore de nombreux champions, comme Miguel Indurain, Laurent Fignon ou Egan Bernal, tous les trois vainqueurs du Tour de France… après avoir remporté celui de l’Avenir.

Afin de s’y préparer dans les meilleures conditions, le groupe français a pu reconnaître les dernières étapes, lors d’un stage en Maurienne fin juillet. Un terrain de jeu où le collectif espoirs a pris ses quartiers depuis plusieurs saisons.

Une semaine presque parfaite

Une semaine presque parfaite

Cette 56 e édition s’est élancée de Marmande, avec une première semaine vallonnée destinée aux puncheurs. Lors de la quatrième étape, l’Équipe de France va déjà s’illustrer et s’emparer du maillot jaune de leader, grâce à Simon Guglielmi, 4e à l’arrivée à Espalion. Durant les deux jours suivants, l’Équipe de France resserre les rangs pour défendre la tunique du Savoyard, sans oublier de protéger Clément Champoussin en vue des étapes alpestres. Malheureusement, la sixième étape est fatale aux Bleus. Dans des conditions dantesques, les Tricolores n’arrivent pas à accrocher le bon groupe : Simon Guglielmi doit céder son maillot doré et Clément Champoussin perd près de deux minutes sur ses concurrents au général.

Esprit de revanche

Les bleus au depart

La journée de repos du lendemain tombe au bon moment. L’entraîneur Pierre-Yves Chatelon peut débriefer calmement avec ses coureurs et les remobiliser pour les étapes alpestres. Lors de l’étape suivante, ses mots semblent avoir été entendus. Dès les premières pentes, Nicolas Prodhomme et Clément Champoussin prennent la bonne échappée. En grande forme, ce dernier termine 3 e à l’arrivée à La Giettaz et se replace au général. Une nouvelle 3 e place le lendemain permet au Niçois de s’approcher du podium, à seulement 58 secondes du leader.

Si près, si loin pour Champoussin

Le samedi, Clément Champoussin semble ressentir le contrecoup de ses offensives des jours précédents. 9 e à Tignes à deux minutes du vainqueur, les chances de victoire finale se sont définitivement envolées. Malgré de nouvelles offensives du coureur français, le dernier jour ne bouleverse pas le classement général et Clément Champoussin termine ce Tour de l’Avenir à la 4 e place. Si le podium n’est pas atteint, l’Équipe de France a démontré un très bel état d’esprit, notamment à la suite de la mésaventure de la sixième étape. Les Espoirs français sont maintenant tournés vers le dernier objectif de la saison : les Championnats du Monde au Yorkshire fin septembre.

Echauffement sur home-trainer
A la sortie du bus
La Relève FFC-ŠKODA au Tour de l’Avenir
Share via
Copy link