En 2020, le Gouvernement a lancé un grand Plan Vélo. Son objectif ? Faciliter l’usage du vélo grâce à des mesures d’aide financière, d’aménagement des infrastructures ou encore de formation, pour les particuliers et les collectivités. Mis en place à la sortie de la période de confinement lié à la pandémie de coronavirus, le plan doit permettre de démocratiser sur le long terme la pratique du vélo en tant que moyen de transport, quotidien ou occasionnel, lorsqu’il est adapté aux besoins de déplacements des usagers.

 

A vélo dans Paris © Profimedia

 

Explosion de la pratique du vélo

Peu après le premier confinement, Elisabeth Borne, alors Ministre de la Transition écologique et solidaire, avait annoncé qu’en quelques semaines, la COVID 19 avait fait exploser la pratique du vélo.

Et les chiffres parlent d’eux-mêmes :

 

  • La crise du coronavirus a donné un nouveau coup d’accélérateur au marché du cycle qui a progressé de 15% en valeur en 2020, après +10% en 2019 (étude du cabinet Xerfi)
  • Entre mai et octobre 2020, le nombre d’usagers à vélo a bondi de 27 %, selon l’association Vélo et territoires, qui se base sur 182 compteurs représentatifs en France.

 

« Nous voulons que cette période fasse franchir une étape dans la culture vélo, et que la bicyclette soit la petite reine du déconfinement en quelque sorte »

Elisabeth Borne, ancienne Ministre de la Transition écologique et solidaire

 

La pratique du vélo pour se déplacer au quotidien est en retard en France par rapport avec d’autres pays, quand 60 % des « trajets effectués en France en temps normal font moins de 5 kilomètres », selon le ministère.

 

Coup de Pouce Vélo

Pour inciter à la pratique du vélo, le gouvernement a mis en place depuis mai 2020 un dispositif Coup de Pouce Vélo, en 3 volets :
– Coup de Pouce Vélo Réparation : une aide de 50 € HT afin de permettre à tous les propriétaires de vélo de s’offrir une révision.
– Coup de pouce Vélo Remise en Selle : pour les particuliers souhaitant un accompagnement à l’usage du vélo, une séance d’1h30 à 2h est prise en charge par le Coup de Pouce Vélo.
– Coup de Pouce Vélo Stationnement : une aide pour les collectivités ou professionnels qui souhaitent s’équiper de systèmes d’attaches vélos.

 

Le coup de pouce Vélo Réparation

Pris en charge par l’État, cette aide de 50 euros HT pour faire réparer sa bicyclette, devait prendre fin le 31 décembre 2020, mais elle est finalement prolongée jusqu’au 31 mars 2021. Profitez-en !

 

« Ce dispositif a connu un large succès : le 24 novembre, la barre du million de vélos réparés a été franchie »

Ministère

Par conséquent, il est prolongé de trois mois afin de « donner la visibilité aux réparateurs pour se préparer à la fin du dispositif ».

Bon à savoir : vous pouvez bénéficier du « coup de pouce vélo » pour 10 vélos par personne !

 

Comment en bénéficier ?

Le gouvernement a sélectionné plus de 3000 réparateurs locaux agrées, qui acceptent de réparer les vélos avec cette prime coup de pouce.

 

Pour en profiter, il suffit de s’inscrire en ligne et de choisir le réparateur de votre choix parmi la liste ou la carte interactive. Le budget de 50 euros HT couvre l’entretien élémentaire, et peut inclure le changement de pièces usées comme les pneus ou la chaîne.

 

L’enveloppe globale, actuellement de 80 millions d’euros, sera relevée « d’une vingtaine de millions supplémentaires », a indiqué le ministère. C’est une aubaine pour de nombreux français qui pourront profiter de cette campagne pro-cyclisme pour se (re)mettre en selle.

 

Objectif : encourager la population à utiliser le vélo

Ca tombe bien, c’est le moyen de transport qui rend le plus heureux ! 🙂

 

Pour augmenter le nombre de cyclistes, l’État consacrera 350 millions d’euros à l’amélioration des infrastructures cyclables et à la sécurité des cyclistes.

Rien qu’à Paris, la Maire Anne Hidalgo avait l’intention de doubler le nombre de pistes cyclables, en passant de 700 km à 1400 km d’ici fin 2020. Même si ce quota n’a pas été atteint, c’est bien 1000 kilomètres de pistes cyclables flambant neuves qui ont été installées à cette date.

Le RER V, une alternative Vélo pour les franciliens


Afin d’offrir une liaison en vélo aux habitants du Grand Paris, un projet de réseau cyclable nommé RER V a vu le jour, clin d’œil au réseau ferroviaire du RER qui relie le centre-ville de Paris aux banlieues.

 

Piste Cyclable à Paris @RERV


Le plan prévoit de grandes pistes cyclables confortables où les cyclistes peuvent rouler sans crainte sur de longues distances. Idéal pour le vélotaf !
Si le processus se poursuit, nous assisterons à la réalisation du rêve d’Anne Hidalgo, qui souhaite que la ville soit entièrement adaptée aux vélos d’ici 2024.