Skip to main content

 

Avez-vous songé à faire du vélotaf ? Faites-vous du vélo régulièrement ? Malgré l’enthousiasme autour du concept, quelques problèmes mineurs voire plus importants peuvent apparaître et gâcher votre enthousiasme. Essayez de les résoudre à l’aide de nos conseils qui vous redonneront le sourire !

 

 

Choisissez votre vélo avec un objectif en tête

Beaucoup de vélos nous attirent avec un super design. Parfois, nous essayons de trouver une motivation pour les déplacements quotidiens en acquérant un vélo dont nous rêvons depuis l’enfance. Dès que vous vous lancez dans votre premier périple en ville, vous pouvez rapidement dégriser de votre enthousiasme. Le vélo de vos rêves vu en magasin peut avoir des vitesses inadaptées, s’avérer inconfortable pour les promenades sur les pavés ou ne pas être équipé de gardes-boues. Chaque vélo doit donc répondre à des objectifs, et les trajets quotidiens en sont un des principaux. Que nous adhérions aux  VTT ou aux vélos pliants en ville, le vélo du quotidien doit être simple, fiable et pratique. Des pneus plus larges assureront une conduite confortable et sa conception ergonomique ne vous ralentira pas. Un système d’entraînement par courroie empêchera votre pantalon d’être enduit de crasse de chaîne, tout comme un système de changement de vitesse caché dans le moyeu arrière. Des garde-boue protégeront vos fesses de l’humidité et un porte-bagages transportera vos sacs, afin que votre dos reste au sec même après de longs trajets. De notre point de vue, un vélo de ville parfait serait comme ceux présentés ci-dessous. Si vous préférez l’assistance moteur sur le chemin du retour après une mauvaise journée au bureau, le second vélo est fait pour vous.
N’hésitez pas à consulter le guide du débutant pour tout savoir lorsque l’on se lance à vélo !

 

 

Portez une tenue adaptée

Pour certaines personnes, la possibilité de prendre une douche dès leur arrivée au travail reste un luxe. Changer de vêtements après une balade extérieur n’est pas obligatoire, mais sensiblement pratique, et ce peu importe les conditions climatiques. Si vous ne faites pas de vélo tous les jours, choisissez un jour de la semaine pour prendre des vêtements de rechange. Il est conseillé d’avoir un endroit sécurisé pour les ranger ou d’aménager une pièce dédiée qui servira à sécher vos vêtements de cyclisme, ce qui représente un avantage vraiment appréciable. Ce conseil s’applique également à une paire de chaussures de rechange que vous pouvez garder en permanence au bureau. Si la météo est capricieuse, pensez à placer un sac en plastique sur la selle de votre vélo garé à l’extérieur. Il n’y a rien de pire que de rentrer chez soi avec les fesses mouillées.
On en parle également dans cet article sur le vélotaf !

 

Soyez visible pour les autres

Il n’est pas nécessaire de rappeler aux cyclistes réguliers de rester visibles. Si vous en avez assez de recharger régulièrement les batteries des lampes ou si vous craignez qu’elles ne fonctionnent plus en rentrant chez vous, cherchez un alternateur (dynamo) qui produira une énergie électrique à partir de votre énergie mécanique (énergie musculaire du pédalage). Cela vous volera un peu de vos performances, mais vous permettra d’alimenter vos éclairages simplement en pédalant.

 

 

Recherchez de nouveaux itinéraires

Il existe généralement un itinéraire le plus rapide ou le plus pratique au départ de votre domicile pour vous rendre à votre lieu de travail, mais chaque routine devient ennuyeuse tôt ou tard. Alors n’hésitez pas à expérimenter et à chercher de nouveaux itinéraires. De cette façon, vous découvrirez peut-être des endroits où vous n’êtes jamais allés ou peut-être qu’un petit détour vous amènera sur des routes plus sûres avec beaucoup moins de circulation.

 

N’ayez plus peur !

Les études statistiques montrent les pourcentages d’accidents qui se produisent sur la route chaque année. La situation est en réalité bien meilleure que ne le suggèrent les chiffres. La plupart des conducteurs sont tolérants et, dans le respect mutuel, tout le monde peut rouler sur la route même lorsqu’il n’y a pas de voies cyclables séparées. Ne craignez plus de vous faire ridiculiser par vos collègues qui finiront par devenir envieux de votre bonne condition corporelle, de votre forme physique et de votre bonne humeur permanente.

 

Roulez en toute confiance

Les cyclistes roulant trop près des trottoirs par crainte du trafic ont en réalité peur d’une éventuelle collision. La meilleure solution serait de trouver une façon de rouler en toute confiance, à la fois prévisible et raisonnable pour les autres usagers de la route.

 

Emportez l’essentiel avec vous

Les nids-de-poule ou les débris sur le bas-côté de la route sont généralement responsables des crevaisons de vélo en ville. Malgré que les rues soient bondées de cyclistes qui pourraient vous porter assistance, vous feriez mieux d’emporter une pompe et une chambre à air de rechange avec vous, quelle que soit la durée de votre trajet quotidien.

 

Optez pour une sacoche pour transporter votre ravitaillement

Un sac à dos est une bonne chose à moins que vous ne décidiez de faire du vélo avec, dans ce cas les gouttes de sueur que vous aurez dans le dos ne seront pas des plus agréables. Les sacoches fixées au porte-bagages arrière soulageront non seulement votre dos, mais abaisseront également le centre de gravité du vélo.

 

 

En fin de saison, faîtes une révision

Quoi de plus frustrant pour un cycliste qu’un vélo qui ne fonctionne pas parfaitement ? Des changements de vitesse inexacts ou des sons gênants peuvent gâcher une sortie à vélo. Si vous vous déplacez régulièrement, votre vélo doit être inspecté par un réparateur professionnel à la fin de chaque saison afin qu’il soit prêt pour l’année suivante. A titre informatif, il est recommandé à ceux qui roulent toute l’année de faire entretenir leur vélo au moins tous les six mois. Découvrez aussi nos astuces et conseils pour le faire soi-même dans cet article !

 

A LIRE AUSSI

AMBASSADEURS

Le guide ultime des cadeaux de Noël pour les cyclistes

Vous cherchez une idée de cadeau de Noël pour un.e fan de vélo mais vous ne savez…
CLUBS

Faire le plein d’énergie pour les sorties hivernales

Comme on peut s’y attendre, faire du vélo en hiver nécessite une bonne dose d’énergie…
un vélo pour ses enfants
CONSEILS

Comment choisir un vélo pour ses enfants ?

Choisir un vélo pour ses enfants est une mission nécessaire pour un apprentissage optimal. Parents…
VELO DU QUOTIDIEN
Comment éviter de se faire voler son vélo ?
CLUBS
Top 10 des meilleurs itinéraires et des lieux incontournables du vélo en France
Faire du vélo pendant sa grossesse - Une
CONSEILS
Faire du vélo pendant sa grossesse
AMBASSADEURS
Les recettes de Tristan Peugeot
transporter-ses-enfants-à-vélo-1
CONSEILS
Comment transporter ses enfants à vélo ?
CLUBS
À LA DÉCOUVERTE DE VÉLOTOUR