Skip to main content

L’idée de ranger le vélo pendant plusieurs mois l’hiver vous déprime ? Pour tous ceux qui n’ont jamais envisagé de rouler l’hiver, le changement de saison offre une opportunité. Alors que certains font du vélo toute l’année depuis tout jeune, il y en a d’autres pour qui la pratique du vélo l’hiver est beaucoup plus intimidante. Néanmoins, bien équipé.e, avec suffisamment de couches et quelques conseils à connaître,  il n’y a aucune raison de ranger votre fidèle monture au placard !
Voici nos conseils pour vous familiariser avec la conduite hivernale quand il fait froid. Qui sait, cela vous permettra peut-être de prolonger votre saison de vélo et de rouler même si vous vivez au pôle Nord !

Les avantages de faire du vélo en hiver

Avant d’aborder les conseils pour rouler en toute sécurité, on ne peut que vous rappeler les vertues du vélo même en hiver (au-delà du fait que cela signifie plus de temps passé sur votre bien-aimé !).
Si vous êtes soucieux.se de minimiser votre impact sur l’environnement, faire du vélo tout l’hiver peut contribuer à réduire votre empreinte carbone et finalement, donner un petit coup de pouce pour notre planète.
Le vélo vous maintiendra également en forme pendant les mois les plus froids, et vous permettra de retrouver votre forme optimale plus vite une fois l’hiver derrière vous.
Enfin, pour certaines personnes, prendre son vélo l’hiver pour se déplacer est en fait plus pratique car cela vous évite de dégivrer ou déneiger votre voiture,  ou d’avoir à pelleter votre allée. Vous pouvez simplement enfourcher votre vélo et partir !

Comment choisir le bon vélo pour rouler en hiver

Le pire ennemi de votre vélo en hiver n’est pas nécessairement la météo, surtout si vous vivez dans une région à neige, ce sont plutôt les routes salées. Il est tout simplement impossible de ne pas mentionner le fait que le sel va ronger le vélo, alors gardez cela à l’esprit pour choisir votre monture hivernale. On vous conseille d’utiliser un vieux vélo que vous possédez déjà, ou procurez-vous en un confortable et fonctionnel.

Quelques autres considérations utiles

1

Des roues en aluminium

Même si cela ne vaut pas la peine d'acheter de nouvelles roues, si vous en avez la possibilité – optez pour l'aluminium. Elles ne rouilleront pas et dureront plus longtemps.
2

Des pédales plates

Vous devez pouvoir poser rapidement vos pieds sur le sol lorsque vous roulez dans des conditions météorologiques défavorables, ce n'est pas le moment d'aller rouler avec des cales auto !
3

Des garde-boues

Faites-nous confiance ! Les éléments météorologiques sont imprévisibles, donc à moins que vous ne vouliez vous retrouver avec les fesses mouillées et détrempées, mettez des garde-boues sur votre vélo !
4

Abaissez votre selle

Pour la même raison que celle pour laquelle on vous déconseille les pédales auto, il est fondamental de poser rapidement les pieds sur le sol dans des conditions de conduite difficiles. Abaisser de quelques centimètres la selle vous offrira un centre de gravité plus stable et vous permettra de poser vos petons fermement et rapidement au sol si besoin.

Des lumières, des lumières et encore des lumières !

Si vous utilisez votre vélo l’hiver alors que les jours commencent à raccourcir, il est absolument indispensable d’avoir des lampes de vélo fiables pour vous déplacer en toute sécurité. On vous conseille en particulier un feu arrière, quelle que soit l’heure de la journée à laquelle vous roulez. Ils aident les autres à vous voir et donc à vous protéger.

Il y a moins de cyclistes sur la route à mesure que le mauvais temps approche et que les températures baissent. Cela signifie que les automobilistes sont généralement moins conscients et moins attentifs aux usagers à vélos.

Une autre chose à garder à l’esprit est que la batterie de ces lumières se décharge plus vite quand il gèle dehors, donc elles ne durent pas aussi longtemps. Assurez-vous de les recharger ! Les lumières LED rechargeables par USB par exemple sont un bon moyen de vous assurer que vous pouvez facilement charger vos lampes de vélo tout au long de la journée.

Habillez-vous chaudement mais n’en faites pas trop

Il est facile de paniquer en regardant les prévisions météorologiques et de ressentir le besoin de s’habiller comme si vous partiez pour une expédition dans l’Arctique avant de vous attaquer à votre trajet du matin. Rappelez-vous que vous allez pédaler et dépenser beaucoup d’énergie. Les premières minutes seront un peu fraîches on vous l’accorde, mais votre corps va vite se réchauffer et cela vous évitera d’arriver en sueur.

Pour rester bien au chaud, vous avez besoin de superposer les couches, le précieux conseil hivernal pour un cycliste. Pensez au coupe vent imperméable en dernière couche ! Une grande partie de la chaleur corporelle s’échappe par votre tête, alors faites particulièrement attention à vous couvrir le crâne avec une cagoule sous votre casque, ou au moins un bandeau cache-oreilles pour rester au chaud !

Les températures peuvent beaucoup fluctuer au cours de la journée, alors n’hésitez pas à prévoir plusieurs options. Il est crucial de garder les extrémités au chaud, donc si vous n’avez pas encore investi dans de bons cuissards ou collants d’hiver, procurez-vous une paire de jambières. Elles transforment n’importe quel cuissard ordinaire en legging.

Prenez soin de vos mains et de vos pieds

S’il y a bien un endroit où ne pas lésiner sur la chaleur, c’est bien vos mains et vos pieds ! Assurez-vous d’avoir autant de couches coupe-vent et imperméables que possible. Cela vaut pour les chaussures, les gants ou les moufles conçus pour vous garder au chaud et au sec même par temps humide. Si vous avez déjà de bons gants imperméables à doigts longs pour les activités de plein air comme le ski, vous pouvez probablement les utiliser aussi pour faire du vélo en hiver. Assurez-vous simplement de pouvoir utiliser vos freins en toute sécurité et d’avoir une bonne dextérité avec !

 

Les chaussettes en laine sont un autre élément essentiel pour l’hiver. N’enfilez pas deux paires ou une paire très épaisse que vous pourriez avoir à la maison : le sang doit circuler autour de vos orteils pour les garder au chaud et trop d’épaisseurs dans vos chaussures ne vous aidera pas ! On vous conseille plutôt d’utiliser des chaussettes en laine fine comme du Mérinos, ou des chaussettes dédiées à la pratique du vélo l’hiver. Une paire de couvre-chaussures thermiques sur le dessus est essentiel si vous utilisez vos chaussures de route. Si vous n’avez pas de couvre-chaussures appropriés, vous pouvez enfiler une paire de chaussettes sur vos chaussures, mais elles ne sont pas étanches par temps humide.

Transportez n’importe quelle cargaison à bon port

Lorsqu’il s’agit de transporter des courses ou autres choses sur les routes d’hiver, rappelez-vous la règle concernant un centre de gravité plus bas. On vous conseille donc d’utiliser des porte-bagages, des sacoches et des caisses qui se fixent à la partie inférieure de votre vélo et qui aident à l’alourdir. Les paniers ne doivent être utilisés que pour des charges très légères, et si vous devez absolument porter un sac à dos, assurez-vous qu’il est attaché proche de votre corps.

Appréhender la neige et le verglas

Si vous n’avez jamais expérimentée une randonnée hivernale dans des conditions enneigées ou verglacées, cela peut être assez éprouvant pour les nerfs de commencer à vélo. Pour le faire en toute sécurité, il vous suffit d’assimiler quelques éléments de sécurité. S’il n’y a pas de verglas en dessous, la neige poudreuse est parfaite et peut même être amusante ! Cependant, vous devez prendre des précautions supplémentaires pour éviter le verglas lorsque cela est possible. Si ce n’est pas évitable, il est important d’adapter votre vitesse en gardant une allure régulière afin de ne pas freiner en passant sur une section verglacée. Continuez à pédaler, l’élan est votre allié !

N’oubliez pas qu’il est également acceptable d’utiliser vos pieds pour vous ralentir et que vous pouvez toujours descendre et marcher ! S’il y a une section de votre trajet qui vous inquiète vraiment, planifiez simplement à l’avance de la parcourir à pied.

Que faire des pneus

Les pneus cloutés sont également une bonne idée si vous devez régulièrement faire face à des conditions difficiles de verglas et de neige. Notez qu’ils sont chers, donc si vous ne pouvez vous en offrir qu’un, mettez-le devant ; c’est ce qui vous guide. Un autre bon conseil est de réduire la pression des pneus au minimum du niveau recommandé. Un pneu légèrement plus souple offrira plus de d’adhérence sur les surfaces glissantes.

L’entretien hivernal du vélo

Enfin, il est important de savoir que votre vélo aura besoin d’un peu plus de soin en hiver pour rester en bon état. Si vous avez opté pour un vieux vélo, vous pouvez le laisser dehors tout l’hiver, et certains trouvent même cela préférable. car cela permet d’éviter les effets problématiques du sel lors du séchage.

Que vous le laissiez à l’extérieur ou à l’intérieur, enlevez toujours l’excédent de neige lorsque vous rentrez chez vous et vérifiez vos freins avant de partir (ils peuvent geler).

Gardez votre chaîne huilée avec une lubrification pendant l’hiver pour éviter la rouille. Le lubrifiant attire également les saletés de la route, évitez donc l’accumulation en le nettoyant au besoin.

Ces conseils devraient vous aider à passer le cap de l’utilisation du vélo l’hiver et vous permettre de rouler tranquillement jusqu’à l’arrivée des douces journées du printemps !

A LIRE AUSSI

Que faire pendant la période hivernale ?

| AMBASSADEURS, CONSEILS, VELO DU QUOTIDIEN | No Comments
Vous abordez votre coupure annuelle et vous êtes à la recherche d’une activité complémentaire au vélo, que ce soit pour vous occuper pendant la période hivernale ou pour progresser pendant…

Nos conseils pour les cyclistes en hiver

| CONSEILS, VELO DU QUOTIDIEN | No Comments
L'idée de ranger le vélo pendant plusieurs mois l'hiver vous déprime ? Pour tous ceux qui n'ont jamais envisagé de rouler l'hiver, le changement de saison offre une opportunité. Alors…

Le guide ultime des cadeaux de Noël pour les cyclistes

| AMBASSADEURS, CLUBS, CONSEILS, CYCLISME FEMININ, TRIATHLON, VELO DU QUOTIDIEN | One Comment
Vous cherchez une idée de cadeau de Noël pour un.e fan de vélo mais vous ne savez pas quoi offrir ? Laissez-vous inspirer par notre sélection pleine de panache qui ravira aussi bien…

Faire le plein d’énergie pour les sorties hivernales

| CLUBS, CONSEILS, VTT | No Comments
Comme on peut s’y attendre, faire du vélo en hiver nécessite une bonne dose d’énergie pour votre corps, bien plus que lorsque les températures sont clémentes. Pour commencer, vous avez…

Top 10 des meilleurs itinéraires et des lieux incontournables du vélo en France

| CLUBS, CONSEILS | No Comments
Quel plaisir de découvrir de nouvelles régions ou de nouveaux itinéraires à vélo ! Le vélo est un formidable moyen de découvrir de nouvelles régions, en changeant de rythme. En famille,…

Comment éviter de se faire voler son vélo ?

| VELO DU QUOTIDIEN | No Comments
Que ce soit pour des déplacements quotidiens ou des déplacements de loisirs, les vélos sont toujours une source enviable. Chaque année, des centaines de milliers de vélos sont la cible…
Faire du vélo pendant sa grossesse - Une

Faire du vélo pendant sa grossesse

| CONSEILS, VELO DU QUOTIDIEN | No Comments
Faire du vélo pendant sa grossesse peut soulever des questions dans l’esprit de chaque femme. Et une chose est certaine lors d’une grossesse : tout le monde a un avis…
transporter-ses-enfants-à-vélo-1

Comment transporter ses enfants à vélo ?

| CONSEILS, VELO DU QUOTIDIEN | No Comments
Transporter ses enfants à vélo est une tendance qui se démocratise dans notre société. A l’heure de la mobilité en deux roues, voyager à vélo avec ses enfants peut s’avérer…

À LA DÉCOUVERTE DE VÉLOTOUR

| CLUBS, VELO DU QUOTIDIEN | No Comments
A l'occasion de l'évènement Vélotour à Orléans dont ŠKODA est partenaire, Angèle, capitaine du club ŠKODA Centre Val de Loire, en a profité pour proposer une sortie groupée accessible à…