Skip to main content

Il est le job d’été le plus convoité de l’année et pour cause, il consiste (principalement) à faire le tour de la France dans le cadre d’une aventure professionnelle (et festive) unique. Pendant trois semaines, les caravaniers de la Grande Boucle vont ouvrir la route des coureurs, jeter des tonnes de goodies à une foule en délire et s’ambiancer sur des véhicules toujours plus… étranges. En les voyant arriver, un vent de bonne humeur et de fête va passer sur le bord de la route et vous allez vous dire comme beaucoup : “ça doit être trop cool”. Alors voici nos conseils pour travailler sur la caravane :

Qui recrute ?

Le principal recruteur sur La Grande Boucle reste l’organisateur et propriétaire du Tour de France : A.S.O qui, chaque année, embauche des centaines de personnes pour faire tourner cette grosse machine bien huilée qu’est la plus grande course cycliste du Monde.

Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire ce n’est pas ASO qui recrute les caravaniers. En effet, pour rejoindre le cortège d’avant course, il faudra vous tourner vers les marques partenaires. Il faut savoir que parmi toutes les marques qui font partie de la caravane publicitaire du Tour de France, très peu gèrent elles-mêmes le recrutement. La plupart des marques confient la mise en place de l’opération Tour de France à des agences spécialisées dans l’organisation, le recrutement et la mise en place opérationnelle de leur caravane sur Le Tour. Généralement, quelques agences représentent chacune plusieurs marques et sont donc à la tête de la quasi intégralité du recrutement de la Caravane. En voici quelques unes :

Ces directement en se rapprochant de ces agences que vous pourrez obtenir les bons contacts et postuler.

Quand postuler ?

Malheureusement pour 2022, c’est déjà trop tard.

Le timing idéal pour envoyer sa candidature (CV et lettre de motivation) est le mois de décembre, après l’annonce du tracé de la prochaine édition. En effet, à partir de la présentation du Tour de France, les agences commencent à avoir une visibilité sur les marques pour lesquelles elles travailleront et elles devront donc déjà penser à remplir leurs effectifs. Lorsque vous candidatez, n’hésitez pas à vous démarquer un maximum car les recruteurs recevront des CV par milliers.

Si votre profil est retenu, vous serez conviés à une session de recrutement. Ensuite, vous devrez faire vos preuves lors de plusieurs exercices, qui peuvent aller de l’entretien individuel classique à des entretiens collectifs en passant par des “jeux de rôle” pour découvrir votre personnalité et votre comportement au sein d’un groupe.

Il n’y a pas de règle dans ces cas-là : restez vous même ! Si vous parvenez à décrocher votre ticket, vous ferez partie des 10% de candidats chanceux à pouvoir vivre cette incroyable aventure. Profitez-en !

Le métier de caravanier, en quoi cela consiste ?

Il faut imaginer le Tour de France comme une vitrine publicitaire géante, un événément de renommée mondiale qui permet à des marques de créer un lien avec le public. Voilà le rôle du caravanier : créer ce lien.

Pour mener à bien cette mission vous pourrez, par exemple : conduire un énorme char Mickey, distribuer des bobs Cochonou aux nombreux spectateurs qui vous acclameront comme si vous étiez une star, danser sur des chorégraphiques pour de la lessive. Ego boost assuré ! Ce job d’été permet également de prendre conscience de la beauté de la France et la découvrir d’une manière complètement inédite. Voilà dans les grandes lignes.

Pour entrer un peu plus dans le détails, voici la journée type d’un caravanier :

  • Elle commence souvent aux aurores puisque les caravaniers sont logés à environ 50 km du départ et qu’ils doivent être sur place 2h maximum avant le départ (ce qui correspond à peu près à l’écart de temps qui sépare la Caravane des coureurs sur la route).
  • Ensuite il y a le briefing de la journée, les derniers préparatifs des véhicules puis le départ pour l’étape, qui peut durer entre 4h et 7h.
  • Une fois l’étape terminée, il faut généralement amener les véhicules dans un parking dédié car ils ne sont pas homologués pour rouler sur la route.
  • Les caravaniers et leurs véhicules se retrouvent à l’hotel où la journée n’est pas terminé : nettoyage des véhicules et réassort de goodies au programme.

Quel profil pour travailler sur la caravane ?

Il n’y a pas de profil type pour travailler sur la Caravane. Pour certains postes (notamment ceux de conducteur) il faut avoir 21 ans minimum puisqu’il faut 3 années de permis pour les assurances. Pour les véhicules particuliers type camion il faut évidemment être titulaire des permis de conduire adéquats. Sinon pour séduire les recruteurs : dynamisme, endurance, sens des responsabilités, esprit d’équipe et motivation sont de mise.

La rémunération

Elle est difficile à mesurer car elle dépendra de votre poste et comme vous l’avez lu plus haut, ils sont nombreux. Sachez que les salaires sont similaires aux autres job d’été. Le gros avantage c’est que vous serez nourris, logés et blanchis. Et surtout : le salaire émotionnel. Vous vivrez une expérience humaine qui n’a pas de prix.

Une expérience incomparable

Travailler sur la caravane est une expérience unique. C’est 3 semaines de travail intensif mais c’est surtout une aventure humaine riche. C’est peut-être une phrase clichée mais elle colle parfaitement à la Grande Boucle. Imaginez : 3 semaines avec des jeunes de votre âge à parcourir la France dans la joie et la bonne humeur. De quoi nouer de très fortes relations. Nombre de caravaniers deviennent des amis proches par la suite.

L’expérience est même tellement incroyable que certains posent des congés pour pouvoir “travailler” sur le Tour. Quand on a dit ça, on a tout dit !

Toujours motivé à l’idée de participer au Tour ? Vous n’avez plus qu’à postuler ! Nous on croise les doigts pour vous (et c’est déjà pas mal). Et si vous n’avez pas la chance d’être retenu, rien n’est perdu ! N’hésitez pas à vous rendre sur les réseaux sociaux ŠKODA We Love Cycling pour tenter de gagner une journée VIP sur la caravane du Tour

POUR ÊTRE INFORMÉ(E) DES OPPORTUNITÉS OFFERTES PAR ŠKODA WE LOVE CYCLING :

A LIRE AUSSI

Matthias Dandois en voiture
AMBASSADEURS

Matthias Dandois, le boss du BMX

Sextuple champion du monde de BMX flat, Matthias Dandois est aujourd’hui le nouvel ambassadeur de…
CYCLISME PRO

6 portraits de rebelles du peloton

Contestataire, anticonformiste, provocateur… Peu importe comment vous voulez les appeler, ce sont en grande partie…
buche de Noël SKODA
CONSEILS

La Bûche de Noël de ŠKODA We Love Cycling

Une bûche de Noël aux couleurs de la communauté ŠKODA We Love Cycling !
Kilian Bron a lancé sa web-série MISSION
AMBASSADEURS
Kilian Bron t’emmène pour sa prochaine MISSION ŠKODA
24H à vélo ŠKODA
CLUBS
« 24H VÉLO ŠKODA » EN IMMERSION
Comment rendre un quartier accueillant pour les vélos ?
VELO DU QUOTIDIEN
Comment rendre un quartier accueillant pour les vélos ?
Au cœur des sorties Clubs – N°1 Normandie
CLUBS
Au cœur des sorties Clubs – N°1 Normandie
CLUBS
Tout savoir pour bien aborder sa première cyclo
Tout ce qu’il faut savoir sur la présentation du Tour de France 2020
CYCLISME PRO
Tout ce qu’il faut savoir sur la présentation du Tour de France 2020