Skip to main content

Depuis l’année dernière, les voitures d’assistance ŠKODA SUPERB  bleu clair ont succédé aux Mavic jaunes, marquant ainsi une nouvelle ère dans l’histoire des voitures de dépannage neutre. Allons jeter un œil dans les coulisses pour voir comment se passe le dépannage sur le Tour avec Shimano !

 

 

Shimano reprend les voitures d’assistance ŠKODA SUPERB

En 2021, Shimano a fêté son 100ème anniversaire en grande pompe en devenant le nouvel opérateur des véhicules d’assistance du Tour. Cela signifie donc que Shimano a remplacé Mavic, qui occupait ce poste depuis 43 ans. Mais Shimano n’est pas vraiment novice en la matière puisqu’ils ont 20 ans d’expérience en tant que fournisseur d’assistance pour de nombreuses courses.

Ils sont partenaires de longue date d’Amaury Sport Organisation (ASO), l’organisateur du Tour de France, et assurent des véhicules d’assistance pour La Vuelta, également organisée par ASO.

 

 

 

Les voitures d’assistance, ces héroïnes anonymes

Mais que sont exactement les voitures d’assistance neutre ? De nombreuses personnes regardent des courses cyclistes telles que le Tour de France sans forcément se rendre compte que les organisateurs de la course ont besoin de ces voitures. Celles-ci se déplacent discrètement au sein du peloton afin de résoudre tout problème mécanique qui risquerait de faire sortir un coureur de la compétition.

On compte 8 coureurs dans chaque équipe du Tour de France mais chaque équipe a droit à seulement 2 voitures d’assistance. Ainsi, la plupart du temps, les mécaniciens d’une équipe se trouvent trop loin du coureur.

Qu’ils rencontrent des pavés ou des étapes de montagne, lorsqu’il y a un risque accru de besoin de maintenance ou une échappée, les coureurs comptent sur les voitures d’assistance neutre.

Les voitures de dépannage neutre sont peut-être importantes pour les coureurs mais elles le sont encore plus pour nous les fans puisqu’elles nous permettent de ne pas perdre le fil de la course.

 

 


 

Nous avons eu l’occasion de discuter avec Bruno Mallet, le responsable de l’assistance chez Shimano. Il nous a permis de jeter un œil dans les coulisses des véhicules de dépannage neutre.

 

Combien de voitures de dépannage neutre y a-t-il ?

Pour un Tour de France typique, c’est très simple. Il y a trois ŠKODA SUPERB, une moto et un camion technique. Mais chaque course a des exigences différentes.

« Parfois, on a deux courses le même jour avec une course hommes et une course femmes ou une Coupe des Nations U23. Dans ces cas-là, on affecte une deuxième équipe composée de deux voitures et d’une moto à l’autre course. Et c’est complètement différent pour Paris-Roubaix car on doit mettre en place considérablement plus d’assistance. Pour la course hommes, on a besoin de quatre voitures, quatre motos et un camion relais pour approvisionner les autres véhicules. Et pour la course dames, il faut trois voitures, deux motos et un camion relais », nous dit Bruno Mallet.

 

À quoi ressemble l’équipe qui s’occupe des véhicules de dépannage ?

 

« Pour chaque véhicule, on a deux personnes à bord, le motard ou l’automobiliste et le mécanicien », nous explique Bruno. L’équipe de chaque voiture de dépannage est très mince et vous savez pourquoi ? C’est à cause de tout le matériel ! Vous seriez étonnés de tout ce que les voitures d’assistance peuvent transporter.

 

Combien de vélos en plus sont transportés pour dépanner les coureurs ?

« Chaque voiture a un porte-vélos de toit avec six vélos de trois tailles de cadres différents et trois paires de roues Shimano. Mais à l’intérieur de la voiture, on trouve aussi des roues de marques concurrentes pour pouvoir dépanner tous les coureurs », nous précise Bruno. Un des défis auquel l’équipe de dépannage doit faire face est la variété de matériel utilisé sur le Tour. Et les coureurs aussi sont de toutes tailles.

 

Comment savez-vous quel matériel charger dans le coffre ?

« Au début de l’année, on fait un inventaire du matériel de chaque équipe. Et on vérifie à nouveau l’inventaire avant chaque course pour s’assurer que les équipes n’aient pas apporté de modifications à leurs vélos. On fait tout ça pour être plus efficaces sur le terrain parce que les interventions doivent être le plus rapide possible. Ça permet au mécanicien de sortir du véhicule avec le matériel dont le vélo du coureur a besoin », nous indique Bruno.

Cette façon de faire nécessite que les voitures de dépannage soient chargées d’une quantité très importante de matériel. Elles transportent également une glacière avec des bidons, des barres énergétiques et du gel pour subvenir aux besoins nutritionnels des coureurs si nécessaire.

« Chaque équipe a sa particularité et avec l’arrivée en masse des freins à disque, on doit transporter différents systèmes de freins avec différentes tailles de disques. Ce qui explique pourquoi nous avons tant de matériel dans les voitures », commente Bruno.

 

Voici une liste typique de matériel pour un véhicule de dépannage :

 

  • 3 vélos aux pédales Shimano
  • 3 vélos aux pédales de marques concurrentes
  • 4 roues Shimano avec freins sur jante
  • 8 roues Shimano avec freins à disque (disques de 140 & 160 mm)
  • 2 disques de chaque taille (140 & 160 mm)
  • 4 roues arrière de marques concurrentes
  • 1 paire de pédales de chaque marque présente dans la course
  • 2 chaînes
  • 2 batteries pour Shimano Di2
  • 20 bidons
  • 24 bouteilles d’eau de 50 cl
  • 30 gels énergétiques
  • 30 barres énergétiques
  • Tous les outils

 

Comment faites-vous pour faire entrer tout ça ?

« Chaque pièce a sa place et on sait donc où la mettre. C’est important d’avoir un système comme ça pour pouvoir être efficace lors des interventions. On est des pros du Tetris ! » sourit Bruno.

 

Qu’aimez-vous dans la ŠKODA SUPERB ?

« Nos véhicules doivent être spacieux étant donné tout le matériel qu’on transporte mais ils doivent aussi être puissants pour qu’on puisse agir vite lorsqu’on change de position en cas d’échappée. Heureusement, nos véhicules sont parfaitement adaptés pour ces situations tout en étant économiques grâce à la version hybride qu’on a », nous répond Bruno.

 

 

Où peut-on s’attendre à voir les voitures de dépannage neutre Shimano dans le peloton ?

« Notre organisation durant la course est telle qu’on a deux voitures et une moto sur le devant du peloton et une voiture à l’arrière derrière les coureurs. Chaque véhicule est équipé de deux radios, la première sert à la réception de la radio du Tour et la seconde est une radio interne qui permet aux véhicules Shimano de communiquer entre eux pour un positionnement optimal », nous explique Bruno.

 

Comment ça se passe pour les échappées ?

« En règle générale, lorsqu’une échappée se forme, c’est d’abord la moto Shimano qui suit les coureurs. Ça se produit dès que les coureurs en tête prennent vingt secondes au chrono. Quand l’écart dure plus de 35 secondes, la première voiture Shimano rejoint les coureurs en tête. Et la moto peut donc retourner vers le peloton pour pouvoir agir rapidement si une contre-attaque se crée », résume Bruno.

 

« Lorsque l’écart entre le peloton et l’échappée est d’environ 2 minutes 30, la deuxième voiture Shimano prend la place de la moto à l’avant du peloton. La moto rejoint à nouveau l’échappée afin de pouvoir intervenir si le groupe se décompose. La deuxième voiture Shimano se trouve donc en position de renfort dans le cas où un groupe déciderait de poursuivre l’échappée », continue Bruno.

« La troisième voiture Shimano est placée à l’arrière du peloton, à disposition du président du jury et elle devra intervenir en fonction des demandes formulées par l’UCI », ajoute Bruno.

 


Alors regardez bien attentivement les échappées du Tour de France pour voir si vous repérez les ŠKODA SUPERB de dépannage neutre bleu clair qui viennent en aide à votre concurrent préféré !

Vous voulez tout savoir sur l’implication de ŠKODA dans le cyclisme ?

 

 

A LIRE AUSSI

AMBASSADEURS

Le GDB s’infiltre dans la Caravane ŠKODA

Le GDB se fait passer pour les enfants de Christian Prudhomme et s'infiltre dans la…
Sagan en vert et Thomas en jaune
CYCLISME PRO

Tout savoir sur le Tour de France 2019

Le Tour de France 2019 se tiendra du 6 au 28 juillet 2019. Si chaque…
CYCLISME FEMININ

Le Tour de France Femmes arrive en 2022 !

Savez-vous qu’un Tour de France féminin arrive l’année prochaine ? Voici ce que cela signifie…
En 2016, l’organisateur ASO avait été contraint de raccourcir une étape à cause de la neige survenue durant l’étape.
CYCLISME PRO
Paris-Nice 2019 : La course au soleil nous offrira-t-elle de nouveau un final brulant ?
CYCLISME PRO
6 portraits de rebelles du peloton
Championnats du monde UCI Yorkshire 2019 Julian Alaphilippe
CYCLISME PRO
Le Yorkshire fête le vélo
Tout ce qu’il faut savoir sur la présentation du Tour de France 2020
CYCLISME PRO
Tout ce qu’il faut savoir sur la présentation du Tour de France 2020
Pogacar-Drinks_Nutrition-sur-le-Tour
CYCLISME PRO
L’histoire de la nutrition sur le Tour de France
CONSEILS
Les 8 choses à savoir sur le Tour de France 2021